ACTUALITE SHOWBIZ

Zouglounonstop

Le rappeur américain Aselineko tué en plein live sur Instagram devant sa femme et sa fille

Le rappeur Aselineko était en plein live sur Instagram lorsqu'il s'est fait tirer dessus, devant les yeux de sa fille et de sa femme.



C'est le deuxième rappeur qui perd la vie cette semaine alors qu'il était en direct sur les réseaux sociaux. Il y a quelques jours à Atlanta, le rappeur Aselineko était en pleine session freestyle de rap sur son compte Instagram, lorsqu'il s'est fait tirer dessus à plusieurs reprises. Installé au volant de sa voiture arrêtée, il se trouvait à côté de son épouse et de leur petite fille. Lorsqu'il a entendu les coups de feu, Aselineko est directement sorti du véhicule.

Mais c'était déjà trop tard pour le rappeur de 18 ans, qui est décédé quelques secondes plus tard, après une nouvelle salve de coup de feu. Dans la voiture, son épouse a couché la fillette derrière le siège passager pour la protéger des tirs. "Oh mon Dieu, oh mon Dieu, oh mon Dieu,l'entend-on crier à plusieurs durant le meurtre de son mari. Il gît sur le sol, aidez-moi s'il vous plaît."

Le nom d'Aselineko vient s'ajouter à la très longue liste des rappeurs tués par balles cette année. Le 18 juin dernier, XXXTentation est mort lors d'une fusillade à Miami. Et quelques heures plus tard, Jimmy Wopo est décédé après des coups de feu à Pittsburg. Il y a quelques jours, le rappeur Boogotti Kasino s'est également fait tuer en live sur Instagram. Et Project Youngin a survécu à une fusillade alors qu'il rappait dans sa voiture ce 29 juillet.



Closer

ZOUGLOUNONSTOP TV